Le monachisme palestinien

Connaissance des Pères de l'Eglise N° 141
21,95$
Éditeur : 
ISBN : 
9782853138291
Date de parution : 
Jeudi, 12 mai, 2016
Description physique: 
Broché ; 64 p. ; 16 x 24 cm ; 118 g

Dorothée de Gaza décrit la communion des hommes avec Dieu sous l'image d'un cercle ou d'une roue représentant «le monde, le centre étant Dieu et les rayons, les différentes voies ou manières de vivre des hommes. Quand les saints, désirant s'approcher de Dieu, avancent vers le milieu du cercle, ils se rapprochent les uns des autres en même temps que de Dieu. Plus ils s'approchent de Dieu, plus ils se rapprochent les uns des autres ; et plus ils se rapprochent les uns des autres, plus ils s'approchent de Dieu. Et vous comprenez qu'il en est de même en sens inverse, quand on se détourne de Dieu pour se retirer vers l'extérieur : il est évident alors que, plus on s'éloigne de Dieu, plus on s'éloigne les uns des autres, et que plus on s'éloigne les uns des autres, plus on s'éloigne aussi de Dieu. Telle est la nature de la charité. Dans la mesure où nous sommes à l'extérieur et que nous n'aimons pas Dieu, dans la même mesure nous avons chacun de l'éloignement à l'égard du prochain. Mais si nous aimons Dieu, autant nous approchons de Dieu par la charité pour lui, autant nous sommes unis à la charité du prochain, et autant nous sommes unis au prochain, autant nous le sommes à Dieu» (Instructions, IV, 78).

Ce signe du cercle est devenu le principe fondamental de l'oecuménisme, énoncé lors de la fondation du Conseil oecuménique des Églises à Amsterdam en 1948 par son premier secrétaire général, le pasteur Willem Visser't Hooft : «Plus nous nous rapprochons du Christ - communautés et personnes chrétiennes -, plus nous nous rapprochons entre nous.» Tant il est vrai que c'est le ressourcement spirituel qui fera l'unité de l'Église.

Référence: 9782853138291