Éditeur :

Au fait, qui suis-je ? : les embryons humains prennent la parole

28,45 $


Date de publication : 15 juin 2004

Broché ; 270 p. ; 14 x 20 cm ; 340 g


Ce livre propose une approche originale et grand public des principales questions qui font l’actualité de ce qu’il est convenu d’appeler «la bioéthique».

Au coeur même de ces questions, il en est une d’où découlent toutes les autres: le statut de l’embryon humain. Ou plutôt l’absence de statut de telle sorte que la première semaine de la vie est le temps le plus exposé à toutes les controverses.

En stock (peut être commandé)

ISBN: 9782740311127
Catégories : , ,

Description

Ce livre propose une approche originale et grand public des principales questions qui font l’actualité de ce qu’il est convenu d’appeler «la bioéthique».

Au coeur même de ces questions, il en est une d’où découlent toutes les autres: le statut de l’embryon humain. Ou plutôt l’absence de statut de telle sorte que la première semaine de la vie est le temps le plus exposé à toutes les controverses.

L’être humain étant en développement depuis son origine, depuis sa conception, il ne demande qu’à poursuivre sa vie, il y est même naturellement obligé. Or, les procédés antinidatoires ne laissent aucune chance de survivre à cet enfant-embryonnaire. Quant aux manipulations in vitro issues des techniques de procréation artificielle, elles font le plus souvent de l’enfant-embryonnaire un matériau de laboratoire. Pourtant, nos petits héritiers démontrent leur statut filial.

Ce sont donc les enfants-embryonnaires eux-mêmes qui, dans des fictions écrites sous forme de nouvelles, parfois romancées mais toujours exactes, ailleurs mêlant l’humour et l’émotion, apportent une matière à réflexion fondée sur les réalités objectives de leur existence et les données actuelles de la science.

De la pilule du lendemain aux clones humains, passant par le tri embryonnaire et les «bébés médicaments», nos petits descendants vous interrogent avec audace et insistance. Vous leur ferez l’honneur de leur répondre, ils vous en donnent les moyens.

Le docteur Philippe Anthonioz est professeur d’Histologie, Embryologie et Cytogénétique à la Faculté de Médecine de Tours et membre du Département des Sciences humaines, Chef de Service au C.H.U. Diplômé de Gynécologie médicale, il est responsable d’une institution de dépistage des cancers féminins.
Auteur de plusieurs autres ouvrages, le docteur Anthonioz a contribué aux débats bioéthiques par des publications et des conférences, en France et à l’étranger.

Introduction
13
Première partie
Enfants-embryonnaires in vivo
17
Urgence
À propos de ladite pilule du lendemain 21
J’ai buté sur un stérilet
À propos des procédés antinidatoires et des avortements pré-implantatoires 45
Tu n’es pas mon clone
À propos des jumeaux homozygotes 69
J’ai un chromosome en trop
À propos de la trisomie 21
93
Deuxième partie
Enfants-embryonnaires in vitro
109
Piège à convictions
À propos du «projet parental» 113
Délit de sale gueule
À propos du tri embryonnaire 135
Nous sommes de trop
À Propos des embryons «surnuméraires» 161
Enfants techniques
À propos des manipulations procréatiques 169
1. On va où comme ça? Tant de bricolages 170
2. Par ICSI les problèmes. On t’a fabriqué comment, toi? 177
3. «Bébé médicament». Fabriqué pour un autre 188
4. Enfants de la recherche. La question des cellules souches 199
5. Enfants sans parents. Qui a dit clone?
211
Troisième partie
Au fait, qui suis-je?
229
Je suis une énigme! 233
Mon statut est filial. La question d’avant 241
Qu’est-ce qui est potentiel? 245
Continuité du développement embryonnaire 254
Comme une personne 259
Alors, pour vous qui suis-je? 267

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

0