Éditeur :

Je donnerai de la joie : entretiens avec Dina Bélanger

19,95 $


Date de publication : 26 août 2019

Broché ; 208 p. ; 14 x 20 cm ;


Description

Une bienheureuse québécoise se raconte Dina Bélanger (1897-1929) s’est donnée très jeune au Christ, ne voulant que lui plaire dans l’intimité de la prière. À vingt-quatre ans, elle renonce à une brillante carrière de pianiste pour entrer au couvent des Religieuses de Jésus-Marie à Québec. Elle expérimente l’union mystique avec la Trinité par le coeur eucharistique de Jésus. Béatifiée par Jean-Paul II en 1993, elle laisse à l’Église et au monde un héritage spirituel d’une richesse exceptionnelle, qui rappelle celui de Thérèse de l’Enfant-­Jésus, qu’elle avait prise pour patronne, avec sainte Cécile. Dans le sillage de ses ouvrages sur Thérèse de Lisieux et Marie-­Léonie Paradis, Jacques Gauthier nous offre un autre entretien chaleureux et instructif avec une « amie de Dieu » qui avait dit avant de mourir, à trente-deux ans : « Je donnerai de la joie. » Ses questions pertinentes facilitent cet échange intime avec Dina qui, par l’intermé­diaire de son autobiographie, témoigne d’une sainteté unique et inspirante.

 

Jacques Gauthier a été professeur à l’Université Saint-Paul d’Ottawa. Poète et essayiste, il a publié plus de soixante-dix ouvrages, largement diffusés dans toute la francophonie, notamment Henri Caffarel, maître d’oraison (Cerf, 2017), Les saints, ces fous admirables (Novalis/Éditions des Béatitudes, 2018) et Georgette Faniel, le don total (Novalis, 2018).

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

0