Éditeur :

La voie de la fragilité : comment le handicap change notre regard sur l’humain et la société

29,95 $


Date de publication : 6 novembre 2019

Broché ; 140 p. ; 13 x 20 cm ; 160 g


Atteint de myopathie, J.-C. Parisot de Bayard a été le premier préfet porteur d’un handicap et P. de Lachapelle dirige l’Office chrétien des handicapés. Ils échangent sur leurs itinéraires, abordent la question de la bioéthique et réfléchissent à la place des handicapés au sein de la société et de l’Eglise, dessinant les contours d’une spiritualité de la fragilité comme marque de l’humain.

Description

L’un vit le handicap dans sa chair, l’autre a engagé sa vie auprès des personnes fragiles et de leurs familles. À l’heure où le handicap est devenu un enjeu majeur de la société (de l’école à l’entreprise, du début à la fin de la vie), ces deux hommes de la même génération échangent sur leurs itinéraires respectifs, la bioéthique, la place des personnes handicapées dans la cité et dans l’Église, et esquissent une spiritualité de la fragilité qui peut tous nous rejoindre. Car ils en sont convaincus : c’est en consentant à la fragilité de notre humanité que l’on devient humain soi-même.

 

Jean-Christophe Parisot de Bayard est marié et père de famille. Diacre de l’Église catholique, haut-fonctionnaire chargé de la lutte contre les discriminations, il est le fondateur de l’association Différent comme tout le monde.

Philippe de Lachapelle dirige depuis dix-huit ans l’Office chrétien des personnes handicapées (OCH), après avoir été directeur de la fédération de l’Arche en France.

Cyril Douillet est rédacteur en chef du magazine Ombres et Lumière.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

0