Éditeur :

La vérité selon saint Thomas d’Aquin : le réalisme de la connaissance

19,95 $

Auteur : Yves Floucat

Date de publication : 15 mai 2009

Broché ; 112 p. ; 14 x 20 cm ; 138 g


Le relativisme, le subjectivisme ou le scepticisme dominants semblent vouloir saper l’élan le plus spontané de l’intelligence, sa vocation la plus connaturelle à se conformer à ce qui est. Cette entreprise de destruction des fondements mêmes de la connaissance et de sa capacité à s’ouvrir aux réalités les plus hautes, l’acharnement à contester à la raison la légitimité d’une parole assurée sur les principes les plus élevés et sur la cause première de tout, vont jusqu’à tarir les sources mêmes de la vie de l’esprit.

En stock (peut être commandé)

Description

Le relativisme, le subjectivisme ou le scepticisme dominants semblent vouloir saper l’élan le plus spontané de l’intelligence, sa vocation la plus connaturelle à se conformer à ce qui est.

Cette entreprise de destruction des fondements mêmes de la connaissance et de sa capacité à s’ouvrir aux réalités les plus hautes, l’acharnement à contester à la raison la légitimité d’une parole assurée sur les principes les plus élevés et sur la cause première de tout, vont jusqu’à tarir les sources mêmes de la vie de l’esprit.

Or porter atteinte à la vocation première de l’intelligence pour le vrai, c’est s’en prendre à la générosité de l’âme dont l’amour est l’expression parfaite.

La «culture de mort» dans laquelle nous sommes plongés n’ampute donc pas seulement la raison humaine de ses plus légitimes et ses plus nobles ambitions, elle trompe les coeurs en les détournant d’une authentique liberté et des assises spirituelles d’un amour qui seul pourrait les combler.

Stimulée par la contestation radicale que la modernité philosophique oppose à toute ontologie «méta-phénoménologique» de l’intellection, la présente démarche se réclame de l’approche thomasienne de l’être et de l’esprit comme d’une source inépuisable et plus actuelle que jamais.

Il paraît donc bien naturel que ce petit livre trouve une place dans la collection «Questions disputées». Le problème de la vérité n’est-il pas au coeur des Questions disputées sur la vérité contemporaines de l’enseignement parisien de saint Thomas de 1256 à 1259 ?

Yves Floucat est Docteur de 3e cycle en philosophie et Docteur d’État ès-Lettres. Membre de l’Académie pontificale de saint Thomas et collaborateur de la Revue thomiste, il a enseigné la métaphysique au Centre Indépendant de Recherche Philosophique (CIREP), puis au Centre Jacques Maritain et, comme Maître de conférences, à la Faculté de philosophie de l’Institut catholique de Toulouse. Il a récemment publié L’intime fécondité de l’intelligence. Le verbe mental selon saint Thomas d’Aquin (Téqui, 2001) et Maritain ou le catholicisme intégral et l’humanisme démocratique (Téqui, 2003). Son oeuvre a été couronnée, en 1999, par l’Académie des Sciences morales et politiques de l’Institut de France.



Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

0