Éditeur :

Vêpres et office avant la nuit (CD)

26,95 $


Date de publication : 18 septembre 2007

En stock (peut être commandé)

ISBN: 0826596024103
Catégories : , ,

Description

Les offices du chœur de Solesmes gravés dans ce disque suivent en effet le Psalterium Monasticum publié en 1981, où le chant grégorien a été également enrichi par la restitution de deux tons psalmodiques.

La journée liturgique est scandée par la célébration de l’Office divin qui ramène périodiquement les âmes en contact direct avec Dieu : à l’aurore, l’heure solennelle de Laudes ; ensuite, de trois en trois heures, les « petites heures », Tierce, Sexte et None; ensuite l’heure solennelle de Vêpres, et Complies avant le sommeil.

Tel est l’office de jour, auquel il faut ajouter l’Office de nuit, les Vigiles, formées de un ou plusieurs Nocturnes. Aux siècles de foi, l’office divin, prière sociale de l’Église, était intégralement chanté au choeur par les chanoines dans les cathédrales les collégiales, et dans les monastères par les moines.

Les Vêpres ou les Complies ont été longtemps chantées dans la plupart des églises paroissiales.

Le Concile en a rappelé l’obligation : « Les pasteurs d’âmes veilleront à ce que les Heures principales, surtout les Vêpres, les dimanches et jours de fêtes solennelles, soient célébrées en commun à l’église » Constitution sur la Liturgie n°100), mais sans grand succès.

Les monastères sont toujours restés fidèles la célébration intégrale et quotidienne de l’office au chœur, avec plus ou moins de solennité selon le degré des fêtes.

L’ office monastique, fixé par la règle de Saint Benoît, diffère quelque peu de l’office romain, aussi bien dans ses formes antérieures que dans sa forme actuelle, la Liturgie des Heures. À Solesmes, ainsi que dans d’autres monastères qui célèbrent l Office en chant grégorien, on utilise la nouvelle version latine des psaumes, plus exacte, qui résout les obscurités de l’ancienne Vulgate sans en trahir la forme vénérable.

Les offices du chœur de Solesmes gravés dans ce disque suivent en effet le Psalterium Monasticum publié en 1981, où le chant grégorien a été également enrichi par la restitution de deux tons psalmodiques.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

0